Je vous écris avec la chair des mots

On m'a réduite au silence
Les Pages de ma vie sont vides
Je vis sang dire un mot
Je suis excisée ils m'ont ratée
Je manque juste de baisers
C'est comme si j'avais la bouche dans la gorge
J'aimerais qu'un jour quelqu'un me regarde comme ça
J'ai l'impression d'être une marchandise
On m'a toujours dit ça fait mal
De partir je vais la laisser mourir
Je manque juste de baisers
Je suis trop nombreuse
Ca va...en pointillés
Il a pris mon bien le plus précieux
Rester en vie
Je ne fais que passer
Il faut entrer en scène
Je risque de m'éparpiller
Mais qui voudrait d'une fille comme ça
J'ai fait dans le gris
Ma famille c'est elle ma maladie
Je suis usagée
Si je pouvais m'en aller
Je vis avec un fantôme
Je pleurais des jours et des jours
La nuit je m'appartiens
Je vis en silence
Je ne vois pas qui je suis
Ici je n'ai que moi et moi
On m'a réduite au silence
Je suis liquide
Il faut que je rassemble les morceaux
J'ai besoin de solitude
Et moi alors
Ici je n'ai que moi et moi
J'ai oublié l'histoire de ma vie
Je ne pleure plus
Autrefois j'étais une femme
C'est de l'ordre de l'impardonable
J'ai l'impression d'être une marchandise...double
Il m'a arraché le coeur
J'aimerais qu'un jour... double
Je m'efface...
Je me languis d'être enfin seule dans mon corps
Je me sens seule
Je ne pourrai plus boucher tous les trous de mes manques V2
Je suis en Mille Morceaux
Je refuse que mon corps soit abimé et réparé-2
Je voudrais arriver à me quitter
Notre relation n'existe pas
Les Pages de ma vie sont vides
Mon père c'est Personne V3 corr
Quelque chose d'étranger a pris les commandes
Si au moins je pouvais m'aimer
Je vis sang dire un mot
J'ai comme des échardes sous la peau
La bouche dans la gorge
On m'a toujours dit ça fait mal
Je suis excisée ils m'ont ratée
De partir je vais la laisser mourir

"Je vous écris avec la chair des mots"


Parution chez Arnaud Bizalion éditeur

Photographies, textes et montages visuels Michaël Serfaty

Préface Sylvie Hugues

Dialogues Marie Darrieussecq

Travail débuté en 2013 - Publication Juillet 2020

L’intérieur du corps nous reste inconnu.
Nous n’y avons jamais accès, il faudrait être chirurgien de soi-même, ou artiste peut-être.
Ou mort.

Que faire maintenant, que faire de tous ces bouts de corps?

                             Marie Darrieussecq - écrivaine psychanalyste

Il y a là, des mots peints à même l’épiderme du papier,
des fils qui semblent réparer des corps meurtris,
des collages qui associent des objets médicaux et des portraits noirs et blancs... Je reste sans voix.

                            Sylvie Hugues - journaliste photographe

«J’aurais aimé être une artiste»,
et comme Michaël, faire des fragments de vie, de chair et de sang que les patientes nous confient de magnifiques uppercuts. Mais le talent ne se décide pas, alors pour me consoler j’ai fait une petite maison.
Toute ma gratitude à Michaël qui a choisi de l’aider à grandir.

                           Ghada Hatem-Gantzer

                           Médecin-cheffe de la Maison des Femmes

Michaël Serfaty est gynécologue. Depuis 30 ans, il accueille des femmes dans son cabinet. Il est également photographe. Au fil des années, il a recueilli les mots des femmes, des phrases de peine, de tristesse, de souffrance, dans leur corps, dans leur vie, dans leur cœur. Des phrases qui le bouleversaient. Il a ouvert un cahier et y a déposé ces mots pour en faire des images, avec ses photographies, mais aussi avec de l’encre, du fil, de la peinture... Le cahier est devenu un objet énorme, gonflé de secrets, de hontes et de blessures. Impossible à tenir, ni à parcourir. Il lui avait échappé.

Il est évident que les visages qui apparaissent dans ce travail ne peuvent en aucun cas être ceux des femmes qui ont prononcé ces phrases. Ce sont les visages de femmes amies qui ont soutenu chaleureusement le projet en prêtant leurs traits et leur patience. Ces mots sont universels, ils appartiennent à la communauté humaine. Pour en ressentir toute l’émotion et la puissance, il n’est pas nécessaire d’être en souffrance. Il n’est même pas nécessaire d’être une femme.

Michaël Serfaty ne trahit pas, il témoigne, il ne révèle pas, il s’insurge, il ne dévoile pas, il crie : «Je vous écris avec la chair des mots.».

Signatures

Couv%20et%20bandeau%20L_edited.jpg
Paris Photo 2021.jpg
Signature Lib du Palais.jpg
Affiche Images Singulie_res  ABE-A3-corr1_page-0001-2.jpeg
ABE-Summertime2021-6.jpg
_FPB-Arles-Flyer-BAT_PRINT_OK_page-0001.jpg
iPhone Mars Avril 22-14.jpg
Librairie du Palais-5.jpg
NOEL_PHOTOBOOK_Signatures-serfaty-sam[10].jpg

Revue de presse

Le Monde de la Photo nov-déc 2020.jpg
De l'Air.jpg
Réponses Photo janv-fev 2021.jpg
PHOTO janv-fev-mars 2021.jpg
Telerama.jpg
La Provence.jpg
9 Lives.jpg
Fisheye Magazine nov-déc 2020.jpg
LIKE Hiver 2021.jpg

Expositions

Affiche Vendôme.jpg
MS Vendôme.jpg
Manège Rochambeau-11.jpg

Les Promenades Photographiques à Vendôme - Juillet Août 2021

Expo Sauroy-17.jpg
Expo Sauroy-80.jpg
Expo Sauroy-66.jpg

Espace photographique de l'Hôtel de Sauroy - Paris - Mars 2022

Je vous écris...Maupetit-93.jpg
Je vous écris Maupetit-46.jpg
Je vous écris...Maupetit-34.jpg

Librairie Maupetit-Acte Sud côté galerie - Marseille - Avril Mai 2022

Moments

Soirée BP Sauroy 1 copie.png

Inauguration avec Brigitte Patient - Paris - Mars 2022

iPhone Mars Avril 22-183.jpg
Capture d’écran 2022-05-15 à 19.03.23 copie.png

Soirée Maison des Femmes avec Ghada Hatem Joëlle Mignot et Giulia Foïs - Paris - Mars 2022

iPhone Mars Avril 22-185.jpg

Inauguration avec Brigitte Patient et Damien Bouticourt - Marseille - Avril 2022

Inauguration avec Brigitte Patient - Paris - Mars 2022

UNESCO-3.jpg
Logo Unesco Chair + UNESCO - FR - Label.jpeg

Remise du label de la Chaire de santé sexuelle et droits humains de l'Unesco - Paris - Mai 2022

France 3-2 copie.png
France 3-1 copie.png

Participation à l'émission Vous êtes Formidable sur France 3 - Marseille - Mai 2022 - CLIQUER sur l'image de gauche pour VOIR LA VIDEO

Vidéos

Capture d’écran 2022-08-21 à 19.04.52.png
Vignette vidéo.png
Capture d’écran 2022-08-21 à 19.05.19.png