© Michaël Serfaty

Séparations et Retrouvailles

Séparations et Retrouvailles

Regards croisés - Aix-Tübingen -Musée des Tapisseries - Aix en Provence octobre 2010

 

 

 

Il est des légèretés que le regard ne sait plus apercevoir.

 

Il est des éclats qui ne brillent que par l’ombre.

 

La vie, parfois, est passée par là, avec ses griffes et ses perles.

 

On en garde peut être toujours comme une absence au bord de l’œil, une fragilité qui ne brillera désormais qu’aux mélancolies crépusculaires plutôt qu’aux midis ardents.

 

Les émotions, les bonheurs, auront à payer leur tribut à la lourde marche du monde.

Les joies, les plaisirs, s’habilleront de sombres pastels, pour la mémoire de leurs abandons.

Comme un voile jeté sur le soleil, un brouillard, une buée.

 

Il n’est plus que de clair obscur, comme une alternance incessante de séparations et de retrouvailles, dans les liens présents ou passés, perdus ou naissants.

 

Nuits et jours,

Rires et larmes,

Blessures et guérisons,

Pertes et renaissances,

Séparations et retrouvailles.

 

 

                                                     Michaël SERFATY